Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/05/2015

Le bureau privé, une administration financière haut de gamme

Gestion du quotidien financière familiale

Le bureau privé ou plus connu sous le private office est un service haut de gamme destiné aux familles fortunées. Il consiste à administrer le patrimoine du client pour que celui-ci puisse continuer à vivre dans le confort tout en ne mettant pas sa fortune en danger. C'est notamment les différents paiements, tels que les écolages ou les dépenses liées à l'entretien du foyer. Le conseiller hautement qualifié et expérimenté assure le suivi de tous les achats effectués par la famille du client et intervient en cas de nécessité. Les assurances et tout ce qui concerne la fiscalité seront également régularisés par le conseiller privé pour prévenir de tout danger. Pour effectuer ces actions, il travaille en étroite collaboration avec des experts du domaine. Le conseiller s'occupe également d'aider le client dans les achats ou les ventes concernant les bateaux de plaisance, des véhicules de luxes ou même des jets privés. La personne dédiée par la banque détient aussi des compétences particulières, ce sont entre autres celles du management. En effet, ce dernier s'occupe des différents déplacements de son client et opère dans l'organisation des soirées et les événements sportifs de ce dernier. Il manage et gère également certains actifs non financiers de la famille, dont les objets valeureux, les chevaux et les écuries ainsi que les collections d'art. L'administration du personnel de maison est également prise en charge par le conseiller privé. Ce sont entre autres les femmes de ménage, le service de conciergerie, les chauffeurs et autres services domestiques.

Gestion immobilière complète

En plus de l'administration financière du quotidien du client, les bureaux privés s'occupent également de tout ce qui concerne l'immobilier de la famille. Le conseiller fait un inventaire détaillé des biens immobiliers de son client. Cela concerne les immeubles, les maisons, les résidences, etc. Le propriétaire reçoit fréquemment un reporting qui comprend l'état de ses biens, soit, le taux d'occupation, le type de location, les nécessités en matière de travaux ainsi que le rendement. Pour pouvoir effectuer convenablement cette tâche, le conseiller s'aide d'experts. À part ce suivi minutieux, il effectue également une étude du marché pour conseiller le client dans les investissements immobiliers fructueux. Pour cela, il s'adresse aux acteurs du marché qui lui donnent des informations sur les zones de développement à forte potentialité.

La confiance entre la banque et le client

Pour offrir le meilleur service, la banque s'assure d'affecter un conseiller professionnel dont le profil répond à toutes les exigences liées au poste. Et pour que ce dernier puisse satisfaire convenablement aux besoins du client, une relation de confiance étroite doit s'opérer entre les deux parties, soit le conseiller et son client.

Le service de bureau privé proposé par la banque est complet et sur mesure. Un conseiller dédié s'occupe de manager toute l'activité financière et domestique de son client pour que celui-ci préserve sa richesse tout en continuation à vivre aisément.

16:16 Publié dans banque | Lien permanent | Commentaires (0)

13/04/2015

Zoom sur les comptes bancaires destines aux professionnels

en construction
Avec la crise économique, il n’est pas rare que les entreprises rencontrent certains problèmes de paiement et aient besoin de faire un prêt. Pour en obtenir, essayez les solutions suivantes.
 
Négociez avec votre banque 
 
Toutes les banques y compris la Banque Reyl ont du mal à accorder un prêt à une entreprise en difficulté si sa situation est pire. Aussi, avant que les choses ne gâtent, il est fort conseillé de négocier avec sa banque dès qu’un trou de trésorerie se présente. A ce stade, elle vous recommanderait de contracter un prêt sur le court terme sous forme de facilité de caisse ou sur le long terme sous forme de découvert. Dans les deux cas, le taux est généralement élevé, mais il est quand même possible de le négocier.
 
Outre ces solutions, les banques comme reyl and cie peuvent aussi aider une entreprise en difficulté en mobilisant les créances commerciales ou en échelonnant ses précédents crédits.
 
Prêtez de l’argent à son entreprise
 
Bien que cette solution soit dangereuse, beaucoup n’hésitent à prendre le risque. En effet, il s’agit de prêter son argent à son entreprise. Pour cela, vous devez déposer la somme d’argent prêtée sur le compte courant d’associé. Celle-ci sera ensuite inscrite au passif du bilan. Une fois l’entreprise rétablie, elle devra rembourser le crédit avec intérêt à l’associé.
 
La médiation de crédit
 
Si les solutions citées auparavant ne permettent pas à l’entreprise en difficulté d’obtenir un prêt, elle peut se tourner vers la banque d’investissement publique pour que celle-ci apporte une garantie sur la moitié du prêt que lui accorde la banque de l’entreprise. Sinon, essayer la médiation de crédit. Le directeur départemental de la Banque de France peut en effet reprendre le dossier de demande de prêt et l’étudier pour convaincre les banques d’accorder un prêt à l’entreprise.
 
Une entreprise en difficulté peut obtenir facilement un prêt bancaire pourvu qu’elle fasse sa demande de prêt avant que sa situation ne devienne critique.

09:58 Publié dans banque | Lien permanent | Commentaires (0)

27/03/2015

Conseils en affaire : un service essentiel pour une stratégie commerciale ambitieuse et éclairée

D'innombrables causes sont à l'origine du recours à un conseil professionnel en affaires pour les entreprises. De l'implantation à l'étranger, à l'incertitude liée aux taux de change, ce conseil adapté aux activités d'une firme permet de s'adapter à son marché et d'anticiper d'éventuelles difficultés. En quoi consiste donc le conseil en affaire et dans quels cas est-il sage d'y recourir ? 

Le conseil en affaire pour optimiser ses profits

Les banques mais aussi des instituts privés délivrent ce type de conseils grâce à une expertise détaillée de l'activité de leurs clients. Il peut s'agir d'un moyen rapide et efficace pour évaluer l'état d'un marché et adapter sa stratégie commerciale. Les start-up l'utilisent pour planifier des levées de fonds cruciales pour leur croissance future. Également utile pour le rachat d'entreprise, les fusions-acquisitions, ce type de conseil est là pour délivrer des recommandations pertinentes et pratiques sur l'ensemble des aspects légaux, fiscaux et financiers d'une entreprise. Associé à la gestion du patrimoine, le conseil en affaire permettra de gérer au mieux sa présence sur les marchés financiers afin de savoir départager, par exemple, les montants alloués à l'investissement et aux dividendes

Anticiper les aléas de l'économie mondiale

Pour les entreprises exportant ou important tout ou partie de leurs produits, la connaissance et l'anticipation des conditions de marché pour les taux de change des devises est essentiel. En effet, on connaît bien les pertes de bénéfices engendrées par des taux désavantageux. C'est pour cela qu'il est nécessaire de se faire conseiller par des professionnels qui sont spécialistes des monnaies et permettent de prévoir, si possible, les changements à venir, notamment pour se couvrir contre des variations monétaires trop importantes. De la même manière, l'économie mondiale connecte des économies qui peuvent avoir des dynamiques différentes, ce qui rend difficile l’appréhension de l'impact qu'aura le changement de la conjoncture dans telle ou telle zone géographique à l'échelle locale, même si l'interdépendance des économies fait qu'il y a souvent des conséquences locales à une crise économique ou politique, même éloignée. 

Faire grandir et prospérer son entreprise

Une décision d'investissement ne se prend pas à la légère, elle doit tenir compte de toutes les informations dont on peut disposer quant à l'évaluation de son impact futur, tant au niveau des coûts immédiats que des bénéfices ultérieurs. Là aussi le recours à un conseil professionnel de qualité peut conditionner le succès. A l'heure du développement de l'économie numérique et du Big Data (connaissances statistiques obtenues grâce à un grand nombre de données), on peut optimiser la prospective de l'entreprise. Bien souvent des entrepreneurs hésitent à franchir le pas de l'investissement par manque d'information quant aux résultats qu'ils peuvent obtenir, laissant le champ libre à des concurrents mieux préparés. De même pour la réduction des coûts du travail par l'automatisation de la gestion des stocks par exemple, laquelle permet de réaliser des gains de productivité considérables.

En somme, on remarquera que le conseil en affaire se réalise dans un champ d'intervention très vaste. Très utilisé pour la fiscalité, en particulier lorsqu'une entreprise a des filiales dans des pays aux régimes fiscaux très différents, il est essentiel pour optimiser ses profits et savoir comment rester compétitif sur un marché. Tant au niveau de sa performance actuelle que future, y recourir permet à une entreprise de bénéficier d'une expertise que bien souvent elle ne peut réaliser elle même, faute de disposer des moyens, des connaissances ou du temps suffisant. 

09:53 Publié dans banque | Lien permanent | Commentaires (0)